Accueil > Quand les « enfantillages » mènent à la dépression

Quand les « enfantillages » mènent à la dépression

Lapresse.ca | Amélie se souvient d’avoir longtemps pensé que ce serait mieux si son frère n’existait pas. Ce petit frère miraculé, qu’on a dû réanimer à la naissance, était tout le temps malade, monopolisant de ce fait toute l’attention. Alors, elle lui en a fait baver. Elle a jeté son doudou dans les toilettes, l’a enfermé dans un placard d’une grande quincaillerie, l’a semé dans un sentier, à la campagne, où il a mis une heure à retrouver son chemin. Amélie en parle aujourd’hui (un peu) repentante. [ Lire la suite ]

La propriété des articles, capsules vidéo ou sonores et références mis à votre disposition appartient aux auteurs et vous sont offerts à titre informatif seulement. Ils ne reflètent pas systématiquement les orientations, la philosophie et les valeurs de la FFAPAMM.

Merci à nos partenaires :

Jean Coutu
Abbvie
VIA Rail Canada
Éric Lamirande
Lafrance Communication
Api
AQIISM
David Communication
Numerika
Desjardins Caisse du Plateau Montcalm

Alliés pour le site web : Marc-André Cright | Serge Daigneault