Accueil > Que fait Québec pour juguler la crise en santé mentale ?

Que fait Québec pour juguler la crise en santé mentale ?

ledevoir.com | Les Québécois ont affronté quatre vagues de COVID-19, et plusieurs peinent à sortir la tête hors de l’eau. Quatre jeunes sur dix, âgés de 18 à 24 ans, affichent des symptômes d’anxiété ou de dépression probable, selon une enquête menée en octobre auprès de 10 000 Québécois par la Dre Mélissa Généreux, professeure à l’Université de Sherbrooke. Dans cette catégorie d’âge, 11 % affichent des « idées suicidaires sérieuses », contre 7 % en février. Le moral est bas aussi chez les travailleurs du secteur de la restauration et de l’hébergement, où 31 % d’entre eux affichent des symptômes compatibles avec l’anxiété ou la dépression. Devant cette épidémie de troubles de santé mentale, que fait le gouvernement ? Le Devoir s’est entretenu à ce sujet avec le ministre délégué à la Santé et aux Services sociaux, le Dr Lionel Carmant. [ Lire la suite ]

La propriété des articles, photos ou images, capsules vidéo ou sonores et références mis à votre disposition appartient aux auteurs et vous sont offerts à titre informatif seulement. Ils ne reflètent pas systématiquement les orientations, la philosophie et les valeurs du Réseau Avant de Craquer. Image de vignette courtoisie pixabay.com

Merci à nos partenaires :

Jean Coutu
Abbvie
VIA Rail Canada
Éric Lamirande
Lafrance Communication
Api
AQIISM
David Communication
Numerika
Desjardins Caisse du Plateau Montcalm

Alliés pour le site web : Marc-André Cright | Serge Daigneault