Accueil > Santé mentale : la situation ne s'améliore pas

Santé mentale : la situation ne s'améliore pas

Lapresse.ca | La Tribune | Le CSSS-IUGS est confronté à un problème d’organisation des services en santé mentale. Après avoir investi pendant trois ans des efforts en ressources humaines avec des assignations temporaires à raison de 235 000 $ par année pour réduire la liste d’attente en santé mentale, le CSSS-IUGS constate que la situation ne s’est pas améliorée. [ Lire la suite ]

La propriété des articles, capsules vidéo ou sonores et références mis à votre disposition appartient aux auteurs et vous sont offerts à titre informatif seulement. Ils ne reflètent pas systématiquement les orientations, la philosophie et les valeurs de la FFAPAMM.

Merci à nos partenaires :

Jean Coutu
Abbvie
VIA Rail Canada
Éric Lamirande
Lafrance Communication
Api
AQIISM
David Communication
Numerika
Desjardins Caisse du Plateau Montcalm

Alliés pour le site web : Marc-André Cright | Serge Daigneault