Accueil > Santé mentale : « Peut-on la garder en vie, s’il vous plaît ? »

Santé mentale : « Peut-on la garder en vie, s’il vous plaît ? »

lapresse.ca | Une mère lance un cri du cœur pour que sa fille dépressive puisse avoir accès à des services en santé mentale. Son adolescente de 15 ans, « une véritable bombe à retardement », passe entre les mailles du système en raison de son autisme, déplore-t-elle. Il y a une dizaine de jours, en découvrant les « cuisses charcutées » de sa fille Calypso (qui se mutile), Geneviève Caron se rappelle avoir eu les genoux qui ont flanché. [ Lire la suite ]

La propriété des articles, photos ou images, capsules vidéo ou sonores et références mis à votre disposition appartient aux auteurs et vous sont offerts à titre informatif seulement. Ils ne reflètent pas systématiquement les orientations, la philosophie et les valeurs du Réseau Avant de Craquer. Image de vignette courtoisie pixabay.com

Merci à nos partenaires :

Jean Coutu
Abbvie
Janssen
Otsuka
Lundbeck
VIA Rail Canada
MSSS
L’Appui proches aidants
Réseaux communautaire de Santé et de Services sociaux
Éric Lamirande
Centre d’apprentissage Santé et Rétablissement
Lafrance Communication
Api
INSIDE
AQIISM
David Communication
Desjardins Caisse du Plateau Montcalm
Centre Axel
Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux de l’Est-de-l’Île-de-Montréal
Fondation Québec Philanthrope
Numerika

Alliés pour le site web : Marc-André Cright | Serge Daigneault