Accueil > Santé mentale : plaidoyer pour des services intensifs de proximité

Santé mentale : plaidoyer pour des services intensifs de proximité

ici.radio-canada.ca | Le cri du coeur d’Émilie Houle, qui s’est enlevé la vie le 29 mars dernier, a soulevé une vague de solidarité sur les réseaux sociaux. Dans une lettre partagée par les membres de sa famille, la jeune femme décrit sa recherche d’aide et les difficultés qu’elle a vécues pour recevoir de l’accompagnement. Le Dr Olivier Farmer confirme qu’il n’y a pas « trop de ressources » en santé mentale au Québec, mais fait valoir que des services intensifs de proximité demeurent les plus efficaces pour aider les personnes souffrant de troubles mentaux ou, comme Émilie Houle, d’un mal de vivre. [ Lire la suite ]

En rappel : Les adieux d’Émilie Houle

À lire également : Émilie Houle et la maladie mentale passée sous silence : il faut que ça s’arrête

La propriété des articles, photos ou images, capsules vidéo ou sonores et références mis à votre disposition appartient aux auteurs et vous sont offerts à titre informatif seulement. Ils ne reflètent pas systématiquement les orientations, la philosophie et les valeurs du Réseau Avant de Craquer. Image de vignette courtoisie pixabay.com.

Merci à nos partenaires :

Jean Coutu
Abbvie
VIA Rail Canada
Éric Lamirande
Lafrance Communication
Api
AQIISM
David Communication
Numerika
Desjardins Caisse du Plateau Montcalm

Alliés pour le site web : Marc-André Cright | Serge Daigneault