Accueil > Se toucher ou être touché : comment le cerveau fait la différence

Se toucher ou être touché : comment le cerveau fait la différence

quebecscience.qc.ca | Différentes zones du cerveau s’activent en réaction à notre propre toucher et à celui d’un autre. Être capable de déterminer que ces doigts qui nous grattent sont bel et bien les nôtres, cela semble aller de soi. Mais une série de mécanismes sont en branle dans le cerveau pour faire la distinction entre nos propres contacts avec notre corps et les contacts physiques avec d’autres personnes, selon une étude dans Proceedings of the National Academy of Sciences. [ Lire la suite ]

La propriété des articles, photos ou images, capsules vidéo ou sonores et références mis à votre disposition appartient aux auteurs et vous sont offerts à titre informatif seulement. Ils ne reflètent pas systématiquement les orientations, la philosophie et les valeurs du Réseau Avant de Craquer. Image de vignette courtoisie pixabay.com.

Merci à nos partenaires :

Jean Coutu
Abbvie
VIA Rail Canada
Éric Lamirande
Lafrance Communication
Api
AQIISM
David Communication
Numerika
Desjardins Caisse du Plateau Montcalm

Alliés pour le site web : Marc-André Cright | Serge Daigneault