Accueil > Soignés contre leur gré : dangereux et hospitalisés malgré eux

Soignés contre leur gré : dangereux et hospitalisés malgré eux

Plus.lapresse.ca | Depuis l’adoption de la Loi sur la protection des personnes dont l’état mental présente un danger pour elles-mêmes ou pour autrui (ou P-38), il y a 17 ans, des groupes comme Action Autonomie rapportent des abus quant à la durée des gardes ou à l’exigence d’obtenir le consentement d’une personne pour l’évaluer en psychiatrie.
[ Lire la suite ]

À lire également (deuxième partie) : Un éternel combat

La propriété des articles, capsules vidéo ou sonores et références mis à votre disposition appartient aux auteurs et vous sont offerts à titre informatif seulement. Ils ne reflètent pas systématiquement les orientations, la philosophie et les valeurs de la FFAPAMM.

Merci à nos partenaires :

Jean Coutu
Abbvie
VIA Rail Canada
Éric Lamirande
Lafrance Communication
Api
AQIISM
David Communication
Numerika
Desjardins Caisse du Plateau Montcalm

Alliés pour le site web : Marc-André Cright | Serge Daigneault