Accueil > Stress and the City : plus la ville est grande, plus le risque de devenir schizophrène l'est aussi

Stress and the City : plus la ville est grande, plus le risque de devenir schizophrène l'est aussi

Atlantico.fr | De plus en plus d’études se penchent sur le lien entre stress et zones urbaines, avec l’espoir de pouvoir un jour changer l’architecture des villes pour en faire des lieux de vie parfaits. Métro bondé, trottoirs crottés, rues embouteillées… C’est bien connu, les villes sont stressantes. Et résider en métropole relève souvent de la lutte constante. A tel point que de plus en plus de scientifiques se demandent si vivre en ville et maladies mentales ne seraient pas liés.
[ Lire la suite ]

La propriété des articles, capsules vidéo ou sonores et références mis à votre disposition appartient aux auteurs et vous sont offerts à titre informatif seulement. Ils ne reflètent pas systématiquement les orientations, la philosophie et les valeurs de la FFAPAMM.

Merci à nos partenaires :

Jean Coutu
Abbvie
VIA Rail Canada
Éric Lamirande
Lafrance Communication
Api
AQIISM
David Communication
Numerika
Desjardins Caisse du Plateau Montcalm

Alliés pour le site web : Marc-André Cright | Serge Daigneault