Logo Avant de craquer
Une fédération d'organismes voués
au mieux-être de l'entourage
d'une personne atteinte
de maladie mentale.
Accueil > Nouvelles > Troubles mentaux : il serait possible de mesurer l’empathie dans un cerveau au repos

Troubles mentaux : il serait possible de mesurer l’empathie dans un cerveau au repos

02 mars 2020

pourquoidocteur.fr | Alors qu’il est très difficile de mesurer l’empathie chez les patients souffrant d’autisme ou de schizophrénie, des chercheurs ont découvert qu’il était possible de la calculer en étudiant l’activité cérébrale de personnes au repos. L’empathie se caractérise par la capacité de s’identifier à autrui dans ce qu’il ressent. Chez les personnes souffrant de troubles mentaux comme l’autisme ou la schizophrénie, cette capacité peut être altérée et ainsi souvent difficilement mesurable par les professionnels de santé.
[ Lire la suite ]

La propriété des articles, photos ou images, capsules vidéo ou sonores et références mis à votre disposition appartient aux auteurs et vous sont offerts à titre informatif seulement. Ils ne reflètent pas systématiquement les orientations, la philosophie et les valeurs du Réseau Avant de Craquer. Image de vignette courtoisie pixabay.com

MERCI à nos partenaires :